Quelle amélioration continue pour nos entreprises ?

Depuis des siècles la qualité distingue une poignée d’entreprise de la concurrence, et l’amélioration continue demeure le point culminant.

Les marchés ont évolué, les clients et les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants. La nécessité de créer de plus en plus de valeurs pour les parties intéressées pertinentes devient une évidence.

De nombreux chefs d’entreprise et entrepreneurs ont des idées strictes sur ce que signifie le succès pour eux et comment le cultiver, mais vous n’y arriveriez pas sans que les gens créent de la valeur en tant que collectif en mouvement.

Sur un marché concurrentiel, il ne suffit plus d’avoir des produits et services standardisés pour être compétitif.

Face à ce constat sans précédent, nous nous sommes demandés : Qu’est-ce qui fera durer un produit/service ou même un organisme sur le marché ? Qu’est-ce qui fera le rendement de votre personnel ? De quelle culture votre entreprise a-t-elle besoin ?

Le principe de l’amélioration continue

Aucun organisme, produit ou service ne peut durer dans le temps sans l’amélioration continue. L’amélioration continue se base sur les principes PDCA ou la roue de Deming.

Vous pouvez prendre plusieurs autres exemples, mais Apple avec ses produits et services en est un qui me monte tout de suite à l’esprit.

Lorsque l’intention consciente joue dans une vision d’interconnexion et d’amélioration continue, beaucoup plus de choses peuvent être réalisées.

Aussi bien qu’Apple, la mise en œuvre efficace des systèmes de management de la qualité, environnemental, de santé et sécurité au travail ou même de l’énergie est possible, si et seulement si, les leaders d’organismes y sont engagés en conséquence.

Les organismes d’aujourd’hui ont réellement besoin des leaders et des collaborateurs ayant le sens de l’amélioration continue. Cela ne requiert pas nécessairement des talents ou des capacités particulières pour améliorer la performance de l’organisme.

La capacité analytique ne suffit pas pour améliorer en permanence les processus de l’entreprise. D’ailleurs, nombreux sont les dirigeants arrivés à leurs postes de responsabilité, malgré leur brillante subtilité analytique ou même des expériences professionnelles, ne valorisent pas assez leur capacité d’amélioration continue au bout d’un certain temps.

Comment faire pour imaginer des approches créatives et d’amélioration ?

Dans son article « The truth about Google’s famous ‘20% time’ policy », Le site https://www.businessinsider.com/, explique que vos employés sont votre ligne de front, et si la ligne de front tombe, le reste de l’entreprise pourrait bientôt suivre. Selon lui, il est nécessaire de tenir compte des points de vue des employés qui sont nouveaux dans un poste depuis deux semaines et aussi vieux de 20 ans. Selon l’article, le plan horaire de 20% de Google permet aux employés de passer 20% de leur journée à développer des idées, ce qui a donné au public AdSense et Gmail. D’où la nécessité de constituer un capital humain créatif sur lequel capitaliser pour ajuster le potentiel d’amélioration continue de votre organisme.

Si vous êtes sérieux dans votre démarche d’amélioration continue, profitez des opportunités d’apprentissage et d’amélioration présentes dans votre organisme en ce moment. Ouvrez l’interconnectivité des départements et organisez des opportunités de mentorat spéciales. Vous pouvez même permettre aux seniors de redonner aux nouveaux collaborateurs et les aider à développer de nouvelles compétences au sein de l’organisme. Rien que cette action à elle seule pourra créer une atmosphère productive et d’apprentissage continu.

Selon, Association of Talent Development dans son article intitulé : « Best Practices in Developing High Potentials / Les bonnes pratiques au développement de potentiels de haut niveau », parmi les entreprises du Fortune 500, 71% des organismes offrent des opportunités de mentorat à leurs employés car elles savent qu’elles verront des résultats.

Réaliser des enquêtes de satisfaction

Si votre priorité est la pérennité de votre entreprise, les données business.linkedin dans son article « 5 Employee Feedback Stats That You Need to See », nous montrent que les employés souhaitent maintenant un renforcement positif et des réflexions constructives sur l’amélioration. Environ 60% du personnel souhaite des commentaires fréquents, sur une base mensuelle, hebdomadaire et même quotidienne. Le feedback souhaité pour le personnel de moins de 30 ans s’élève à 72%. Ses différentes sources de données nous prouvent que plus de 75% des employés considèrent la rétroaction comme intrinsèque au succès et 45% souhaitent entendre la rétroaction de leurs clients et de leurs pairs. Malheureusement, seulement 30% reçoivent ce type de commentaires.

Selon l’étude, lorsque les commentaires sont fournis de manière appropriée et constructive, 92% des employés conviennent que ce niveau de communication ouvert des dirigeants au personnel améliore les performances et garantit le succès. 77% des cadres RH estiment que les évaluations de performances annuelles ne sont pas une représentation exacte des performances des employés. Les employés veulent savoir où ils en sont avec l’interaction intermédiaire, prévenante et directe. 

Les exigences de l’amélioration continue

En point 2.3.5 de la norme ISO 9000, il est dit ceci : « Le succès d’un organisme repose sur une volonté constante d’amélioration ».

Développer le potentiel d’amélioration continue exige avant tout un état d’esprit à la créativité et à la curiosité. L’engagement de la direction de l’organisme et l’implication des collaborateurs sont des piliers essentiels à l’amélioration continue. Les collaborateurs ont besoin de nourrir l’étincelle créative en s’immergeant dans leurs sujets, s’imprégnant de leurs jobs. La direction a besoin de rendre disponible l’ensemble des ressources nécessaires à l’amélioration des différents processus de l’organisme.

L’amélioration continue reste essentielle pour qu’un organisme conserve sa performance actuelle, réagisse face aux contextes internes et externes et crée des opportunités nouvelles.

Quelles sont les actions susceptibles à l’amélioration ?

En point 2.3.5.4, ISO 9000 préconise un ensemble d’actions pour l’amélioration continue qui sont généralement :

  • Encourager la définition d’objectifs d’amélioration à tous les niveaux de l’organisme ;
  • Instruire et former le personnel en développant des processus (écoute client), en auditant la planification, la mise en œuvre, la réalisation de produits/services et les résultats des projets d’amélioration.

La démarche d’amélioration continue procure fortement des gains de productivité et de performance spectaculaires. Au même titre que l’amélioration continue a donné Gmail et Adsence dans Google, elle constitue une source d’inspiration pour toute entreprise quelle que soit sa taille ou peu importe son domaine d’activité. Plus que des méthodes ou des processus, c’est avant tout l’implication du personnel et l’engagement de la direction dans le renforcement des capacités organisationnelles qui fait toute la différence.

Il y a autant de méthodes bien sûr que l’on peut utiliser mais écouter les clients et les employés demeure la cible qu’on ne peut se permettre d’ignorer.

Marc Saint-Ange

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s